Défi Énergie Nantes Métropole 2021-2022

[Challenge n°17]

Cette semaine, je me rends en transport doux au bureau ou à l'école

Plus d'un tiers des gaz à effet de serre de la France sont dus aux transports. Cette pollution impact la qualité de l'air et cela peut se répercuter sur notre santé, alors comment faire pour agir à notre échelle et diminuer les gaz à effet de serre liés aux transports ?

 

La pollution de l'air en quelques chiffres 📊

Les transports sont la première source d'émissions de gaz à effet de serre en France. En effet, 54% des émissions de gaz à effet de serre sont émis par les voitures, contre 22 % pour les poids lourds. De plus, près de 75% des trajets domicile-travail se font en voiture individuelle et 40% des trajets quotidiens effectués en voiture font moins de 3 kilomètres. Mais il est important de noter que ces petits trajets en voiture sont 2 fois plus polluants que les trajets longues distances (surconsommation de carburant, arrêts et démarrages fréquents, etc.).

 

Mais la pollution de l'air, engendrée notamment par les transports, a aussi un impact sur notre santé : la pollution de l'air serait responsable de plus de 48 000 décès prématurés chaque année en France.

Outre ce chiffre, la pollution de l'air est un facteur aggravant de certaines maladies et peut causer de multiples troubles respiratoires, cardiaques, mais aussi avoir des conséquences sur la croissance et le développement des nourrissons ainsi que des enfants. De plus, le bruit des voitures peut également être source de stress et accroître les troubles du sommeil. 😴

Enfin, la pollution de l'air accélère la dégradation des bâtiments, notamment des façades. 🏢

Pour en savoir plus sur la pollution de l'air, vous pouvez consulter le guide de l'Ademe.

 

Que pouvons-nous faire pour diminuer les gaz à effet de serre liés aux transports ?

 

Pour les trajets courts :

Si on en a la possibilité, on choisit d'utiliser les transports en commun (tramway, busway, bus, TER). On peut aussi privilégier la marche, le vélo (avec une assistance électrique ou non) ou encore la trottinette. 🚶

C'est donc assez logiquement que le challenge de la semaine consiste à se rendre à l'école en transport doux, vous pouvez même organiser un pédibus avec d'autres enfants de l'école. C'est aussi une bonne façon de créer du lien et de sensibiliser les enfants à la sécurité routière. 😊

En plus, on a de la chance, le printemps est tout juste arrivé, le soleil pointe le bout de son nez et les températures commencent à remonter. ☀️

 

 

A noter d'ailleurs que si vous vous rendez au travail en vélo, votre employeur peut vous accorder une indemnité kilométrique vélo.

Pour les trajets longs :

Si c'est possible, privilégier le train ou les cars, sinon, vous pouvez faire du covoiturage. 🚝

De même, si vous utilisez rarement votre véhicule, vous pouvez profiter des voitures en libre service, ou faire de l'autopartage. 🚗

➡️ Si vous souhaitez calculer l'impact carbone de vos trajets, vous pouvez tester l'outil "Mon impact Transport" qui permet de calculer le CO2 émit en fonction du nombre de km et du véhicule utilisé pour faire le trajet.

 

Les avantages des transports doux

Les transports doux ont plusieurs bénéfices. Déjà, ils nous font prendre l'air ! En plus, les niveaux de polluants auxquels sont exposés les cyclistes sont près d’un tiers moins élevés que dans l’habitacle d’un véhicule, sur le même parcours.

Les transports doux sont également bons pour notre santé car ils nous font bouger ! Et oui, l'OMS conseille de faire au moins 30 minutes d'activité physique chaque jour, et utiliser les transports doux peut nous permettre d'atteindre cette recommandation. 🚴‍♂️

Enfin, les transports doux permettent de désengorger les villes des voitures et donc de diminuer les  nuisances sonores ! 🎺

Pour en savoir plus sur la mobilité, vous pouvez consulter le guide de l'Ademe ou l'infographie de l'Ademe sur la mobilité de demain

 

Le défi mobilité

Si vous êtes motivé à changer vos habitudes de déplacement, vous pouvez participer au Défi Mobilité qui a lieu du 16 au 22 mai 2022. Que ce soit avec votre entreprise, votre association, ou avec école, l'objectif est de réinventer les trajets entre le domicile et le travail ou l'école et de chercher des alternatives à l'utilisation quotidienne de la voiture pour ces trajets.

 

Quelques liens si vous souhaiter aller plus loin :

La mobilité en 10 questions par l'Ademe

Calculateur d'empreinte carbone

La pollution de l'air en 10 question par l'Ademe

Infographie sur la mobilité par l'Ademe

Site du défi mobilité en Pays de la Loire

L'infographie de l'Ademe : Comment se déplacer autrement et moins cher ?

 

On compte sur vous pour jouer le jeu 🚲

Contactez-nous par mail à l'adresse : contact-defisenergie-nantes@alisee.org 

ou directement par message sur notre compte Instagram ou notre page Facebook ! 📸