Dans le défi Déclics Energie & Eau, l'équipe est centrale. C'est elle qui vous porte, vous soutient, vous motive... C'est bien connu, "seul on va plus vite, à plusieurs on va plus loin!". Notre expérience des 11 éditions passées du défi sont sans appel : c'est les équipes avec la meilleure ambiance qui font le plus d'économies d'énergie et d'eau, et qui finissent en général sur le podium !

Donc pour bien démarrer, il vous faut une équipe bien remplie, et bien dynamique. Le meilleur moyen de mobiliser reste le bouche-à-oreille. Aucun moyen de communication aussi high-tech soit-il n'est plus efficace ! Alors prenez votre courage à deux mains, et allez-y, parlez-en autour de vous et tentez de convaincre votre entourage de vous accompagner dans l'aventure des économies d'énergie et d'eau... :)

Les réseaux sur lesquels vous pouvez vous appuyer sont larges :

- Vos voisin(e)s

- Vos collègues

- Vos ami(e)s

- Les membres d'une association à laquelle vous êtes adhérent

- Les autres parents d'élèves de l'école de votre enfant

Pour vous aider :

- La page "Argumentaire" (onglet suivant) vous donnera des arguments pour répondre aux principales craintes des personnes avec lesquelles vous échangerez.

- Des flyers et affiches sont à votre disposition. N'hésitez-pas à venir en récupérer dans nos locaux (12-14 avenue Antoine Dutrievoz à Villeurbanne, près de Charpennes), ou si habitez un peu loin, à nous contacter, on peut vous envoyer un lot par la poste ! Mais n'oubliez-pas, les documents de communication sont des supports, une trace ou un préalable à un échange. Ne vous lancez pas dans une action de boitage de tout votre quartier : nos stocks ne suivront pas ;).

- Si vous êtes branché(e)s sur les réseaux sociaux, profitez de cette opportunité pour partager votre inscription au défi (peut-être bientôt une option de ce type directement sur le site...!)

- Un modèle de mail à transmettre autour de vous. N'hésitez-pas à le reprendre et à ajouter une petite touche perso !

Vous souhaitez convaincre votre entourage de vous rejoindre dans le défi, mais vous entendez déjà leurs réticences... Voici ci-dessous quelques réponses aux principales inquiétudes à s'engager dans le défi. Vous pouvez aussi nous soumettre des questions complémentaires d'après vos premières tentatives... ;)

1) "Je suis seul.e motivé.e dans mon foyer…comment vais-je faire?"

Si vous êtes le seul membre de votre foyer intéréssé par le défi, cela ne vous empêche pas de participer ! Les personnes qui constituent le foyer ne sont pas nécessairement obligées de s’investir avec la même intensité. 

Au contraire, la dynamique du défi sera un bon moyen d'échanger sur le sujet au sein de votre logement et de les embarquer avec vous ! Par ailleurs, c'est tout l'intérêt d'un défi collectif ! Vous êtes membre d'une équipe, et vous pourrez donc échanger et partagez vos trucs et astuces pour entraîner tout le monde avec vous.

 

2) "Je ne pense pas avoir les moyens financiers suffisants pour me lancer dans des investissements d’économies d’énergie et d'eau…"

 

Le principe du défi est de faire des éco-gestes à la maison. La plupart des éco-gestes proposés dans le Guide des 100 éco-gestes sont sans investissement. De nombreux outils seront prêtés aux participants (mallette de mesure des consommations, kit d’économie d’énergie). Le défi montre donc qu’il est possible de faire des économies d’énergie et d’eau sans investissement.

 

3) "Les économies d’énergie et d'eau n’ont pas de secret pour moi, je vais surement m’ennuyer en participant à ce défi…"

 Il est intéressant de pousser les gens qui se sentent déjà experts en la   matière à s’investir en tant que référent d’équipe pour accompagner et aider les débutants. Lancer un petit esprit de compétition est également une idée intéressante : ah bon vous croyez déjà tout savoir ? Et bien il va falloir nous le prouver. Utilisez les chiffres des années précédentes : 12 % d’économies en moyenne. Par ailleurs, les économies d’énergie sont en pourcentage par rapport à l’année précédente. Ainsi, peu importe si la consommation de référence est faible ou importante. 

 

4) "Comment est-ce que je vais trouver du temps pour m’investir dans le défi ?"

 

Oui, participer au défi va demander un peu de temps, mais pas tant que ça ! Chacun s’investit à son rythme et en fonction de sa motivation. Attention, le défi ne doit pas devenir une contrainte pour les familles ! L’ambiance conviviale est essentielle ! Concernant la fréquence des réunions d’équipe, la fréquence des relevés et l’investissement pour les événements, il est nécessaire de rappeler que ce défi se réalise sur la base du volontariat. Et une fois que la dynamique d'équipe prend, on a tout de suite plus de facilité à dégager du temps pour un "apéro avec ses co-équipiers" plutôt que pour des "réunions"....

 

 

5) "Ce défi m’a l’air beaucoup trop technique, moi les watts et l’énergie en général je n’y connais rien, je vais être perdu non ?"

    Tout comme l’investissement en temps, chacun apprend et s’implique « techniquement » en fonction de ses connaissances de base et de sa volonté. Pour participer au défi, il n’est pas nécessaire d’être un expert ! Les conseillers énergie de l’ALEC seront là tout au long du défi pour répondre aux questions des participants. Pour les plus curieux et intéressés, il sera toujours possible d’approfondir ses connaissances et d’en apprendre plus (surtout s’ils deviennent référents !).

 

 

 

6) "Je viens de déménager et/ou la composition de mon foyer a beaucoup changé ces dernières années, comment ma consommation va pouvoir être évaluée ?"

 

Dans ce cas-là, il sera impossible de prendre en compte les consommations dans les données de l’équipe (car pas de données de référence fiable) pour ne pas biaiser les résultats. Mais il est tout de même possible de participer au défi en intégrant une équipe, en participant aux rencontres et aux événements, et en estimant vos économies d'énergie (par rapport à la consommation d'énergie théorique de votre logement d'après son étiquette énergie, par exemple) !

 

 

7) "Mon chauffage est collectif, même avec beaucoup d’efforts, je n’arriverais jamais à baisser ma consommation d’énergie (c’est perdu d’avance !)"

Les économies d’énergies ne se limitent pas uniquement au chauffage (même si c’est le gisement d’économies d’énergie le plus important). Les participants peuvent tout à fait faire leurs relevés sur l’électricité spécifique uniquement.

 

 

 

 

8) "Ce n’est pas en éteignant la lumière en sortant d’une pièce qu’on va sauver la planète."

Prenons des chiffres concrets : depuis 2008 en France, 40 000 familles participantes du défi énergie ont permis d'économiser plus de 46 millions de kWh, soit l'équivalent de la consommation de 10 000 logements neufs, et 8 000 tonnes de CO2, soit 5 000 voitures retirées de la circulation pendant 1 an !

 

Bien entendu, on est loin de sauver la planète ! Mais ce défi a le mérite de rassembler des gens sur la thématique de l’énergie et de l'eau dans le logement. Ca vous arrive de parler « éco-gestes » en dehors de chez vous ? De vous réunir régulièrement pour échanger sur des solutions concrètes de lutte contre les changements climatiques ? Le partage, l’échange, le débat, c’est ça qui va sauver la planète !

Bonjour,

Et si économiser l'énergie et l'eau était aussi simple qu'un jeu d'enfant ? Et si vous preniez plaisir à intégrer de nouvelles habitudes dans votre quotidien ? Et si cette année, vous participiez à Déclics ???

Le défi Déclics Énergie et Eau, c'est une manière gratuite et accessible à tous d'agir concrètement pour le climat. Comment ? En participant, seul ou en équipe, à des défis pour réduire sa facture énergétique et sa consommation en eau.

Le défi Déclics rassemble des foyers (familles avec ou sans enfants, personnes seules, étudiants, retraités…) regroupés en équipes de 6 à 12 participants qui relèvent le défi d’atteindre au moins 10 % d’économie d’énergie et d’eau par rapport à l’hiver précédent. Les participants agissent sur tous les types de consommations d’énergie et d’eau du logement, uniquement par des changements de comportements, et non par la réalisation de travaux. De mon côté, j'ai choisi de tenter l'aventure cette année. On ne perd rien à essayer, n'est-ce pas ? C'est aussi l'avis de Vanessa, participante à l'édition 2020 - 2021 du défi Déclics :

« Je pensais que diminuer mes consommations d'électricité serait difficile car je pensais être déjà une "faible consommatrice". Mais j'ai réussi à diminuer de 30 %, comme quoi on est toujours capable de faire mieux !"

 

Depuis 2010, chaque foyer participant économise en moyenne 12 % / an sur la facture énergétique, soit environ 200 € /an (à l’époque le défi s’appelait « Familles à énergie positive »). Un point non-négligeable dans un contexte d'augmentation du prix de l'énergie...!

Jeanne, une ancienne participante du défi, nous partage aussi son expérience en vidéo ici !

 

Top départ au 1er décembre 2021… inscrivez-vous !

Rejoignez-moi dans mon équipe du défi Déclics Energie et Eau, ou lancez votre propre équipe !

 

 

Vous pouvez également télécharger la dernière version du flyer.

Jeanne nous partage son expérience :